>>Les frais de tenue de compte : peut-on y échapper ?

Les frais de tenue de compte : peut-on y échapper ?

échapper aux frais de tenue de compte

Actuellement, il est tout à fait normal d’avoir un compte bancaire, car presque la plupart des transactions se font par virement bancaire. Avoir un compte en banque est devenu une nécessité et cela implique aussi de payer chaque mois des frais de tenue de compte. La plupart des banques appliquent des frais à ses clients pour la simple détention d’un compte courant. Ainsi, les frais de tenue de compte sont devenus incontournables pour la plupart des banques traditionnelles. Et force est de constater que ces frais ont tendance à augmenter depuis quelques années. Mais est-il possible d ‘éviter les frais de tenue de compte ?

Pourquoi facturer la tenue de compte ?

D’après le décret n° 2014-373 du 27 mars 2014 relatif à la dénomination commune des principaux frais et services bancaires, les frais de tenue de compte se définissent comme les frais perçus par la banque pour la gestion du compte. Cette définition manque pourtant de précision, ce qui rend les personnes assez confuses sur la façon dont ses frais sont prélevés ainsi qu’à leur attribution. Les frais de tenue de compte sont directement prélevés sur le compte des clients.

Les frais de tenue de compte sont assimilés à des frais de gestion comme les traitements des différentes opérations effectuées sur le compte des clients, la comptabilisation de ses paiements et encaissements, la surveillance quotidienne du compte du client, la sécurisation des opérations et la protection des données personnelles du client.

Les banques prélèvent aussi les frais de tenue de compte, comme elles le précisent, dans un souci de rattraper leur manque à gagner lié au plafonnement ou à l’interdiction de frais divers et à l’accroissement des coûts de sécurisation des transactions. Les frais de tenue de compte ne concernent pas seulement les comptes actifs, mais visent aussi les comptes laissés inactifs, c’est-à-dire qu’un client propriétaire d’un compte bancaire qui n’a pas réalisé d’opération pendant douze mois est toujours tenu de payer les frais. Ce qui indigne certains, car la réglementation plafonne ces frais à 30 euros par an.

Prolifération des banques qui incluent des frais de tenue de compte

Ce n’est que depuis quelques années que la pratique des frais de tenue de compte a été adoptée, ces services étaient autrefois proposés gratuitement. 90 % des établissements bancaires facturaient leur tenue de compte en 2016 contre la quasi-totalité en 2017. Les clients se sentent dépassés par la situation, car il n’y a rien de précis concernant les principales fonctions des frais de tenue de compte. Une précision qui pourrait favoriser la bonne compréhension par l’ensemble des clients.

Les tarifs des frais de tenue de compte diffèrent d’une banque à une autre et selon Sémaphore Conseil, le tarif moyen pour les établissements qui facturent ces frais atteint les 21,30 euros par an. Les Banques Populaires facturent en moyenne 22,60 euros et 14,80 euros pour Crédit Agricole. Chez BNP, on vous prélève 2,50 euros par mois soit 30 euros par an.

L’augmentation ne se limite pas seulement au nombre des banques, mais aussi au montant des frais de tenue de compte chez la plupart des banques qui les pratiquaient. Des sommes énormes qui viennent s’ajouter aux multiples frais bancaires déjà prélevés tous les ans.

Les causes de la hausse des frais de tenue de compte

Ces quelques années ont vu la suppression des services gratuits des frais de tenue de compte et le renchérissement de celui-ci. Les clients des banques ont du mal à comprendre cette hausse vu qu’ils ne bénéficient d’aucun service complémentaire ou une contrepartie, alors que ces frais ont tendance à hausser.

C’est à partir de l’année 2016 qu’il y a eu flambée des tarifs. La banque justifie cette hausse pour une compensation de la baisse de la rentabilité des dépôts. Elle explique que les taux d’intérêt extrêmement bas rendent la gestion des comptes courants moins avantageuse. Les activités de transformation des dépôts et de crédits deviennent moins rentables. La hausse s’explique aussi par la compensation d’un manque à gagner sur les autres frais, exemple le plafonnement, par la législation européenne et française, des frais pour incidents de paiement et dépassement par exemple le dépassement du découvert autorisé, le rejet de chèque ou de prélèvement.

Cependant, la facturation des tenues de compte est aussi un moyen pour les banques de pousser leur client vers d’autres formules plus lucratives, une offre qui est facturée plus cher.

Peut-on contourner les frais de tenue de compte ?

Il est assez rare de trouver des banques traditionnelles qui ne facturent pas leur gestion de compte. La majorité des banques en ligne se démarquent dans une politique de concurrence par le fait que les frais de tenue de compte sont gratuits. Ainsi, pour réduire ou simplement éviter ses frais pour les opérations courantes, il est répandu pour un particulier d’ouvrir un compte en ligne, les frais sont limités, car la gestion des comptes est moins contraignante.

Cependant, la gratuité des frais de tenue de compte s’applique sous certaines conditions. Par exemple, Axa Banque ne facture plus actuellement les frais de tenue de compte pour un compte équipé d’une carte bancaire gratuite, si auparavant il fallait dépenser au moins 6 000 euros par an avec sa carte bancaire pour que ses frais ne soient pas prélevés. Les frais de tenue de compte ne peuvent plus être évités dans votre banque depuis son application le 1er janvier 2016, mais vous pouvez quand même les contourner en choisissant une autre alternative : les banques en ligne. Ou trouver les tarifs les plus bas en faisant jouer la concurrence dans les banques traditionnelles. Une autre façon de les contourner consiste à un package dans lequel ses frais de tenue de compte seront inclus. Les frais de tenue de compte sont alors assimilés à une offre groupée de services ou un package qui seraient imposés par la banque. Vous pouvez aussi les refuser en adressant une lettre recommandée à la banque.

 

 

Les frais de tenue de compte : peut-on y échapper ?
4.7 (93.33%) 3 votes
2018-11-23T21:21:18+00:00